Activités

La SAVATE-BOXE FRANÇAISE

Résumé :
C’est un Art martial français (aussi sport de combat pieds – poings) connu pour son efficacité et sa richesse technique qui, enseigné et pratiqué avec intelligence, peut transformer le corps en une arme redoutable…

Vitesse, précision, contrôle du souffle, sont les clefs de la maîtrise de cette science pugilistique.

Ce « noble art » reconnu depuis 2016 comme « faisant partie du Patrimoine National Français », pratiqué régulièrement et avec méthode, constitue un très bon système d’autodéfense tout en apportant défoulement, sérénité et bien être.

Vous pouvez suivre notre page Facebook sur ce lien : https://www.facebook.com/clubcameleon34/

Nous avons aussi une chaine « YouTube » pour visionner quelques vidéos de nos activités : https://www.youtube.com/

Description de notre méthode :
La méthode utilisée par les cadres du Caméléon est peu connue des enseignants de boxe pieds – poings des autres clubs sportifs.

Elle a été mise au point par le professeur qui y travaille depuis les années 70 et de par ses résultats elle jouit d’une renommée internationale.

Ayant dissocié les formations qui sont à l’origine de la construction d’un « combattant »  (compétiteur ou pas), ces trois piliers qui nous structurent :

– la physique

– la technique

– le mental.

Ce qui la rend si surprenante en vitesse d’évolution et en efficacité c’est l’orientation des cours.

En fait nous séparons l’entraînement technique et technico-tactique de tout ce qui n’a pas de rapport direct avec le « contact ». Et en particulier les travaux de percutions, d’assouplissements et de renforcements musculaires qui font l’objet de cours spécifiques.

Dans nos cours tout est orienté vers la maîtrise de la vitesse et de la précision dans l’expression fluide et contrôlée de la technique. Les exercices d’échauffement et le cours lui-même sont réalisés pour acquérir un « conditionnement reptilien » au combat (réactions instinctives, réflexes de défense et d’attaque…) comme pour monter le degré de qualification technique des pratiquants.

Tout est mis en œuvre pour libérer le pratiquant de l’influence nocive du cerveau supérieur sur l’issue d’un combat ou d’une compétition.

Notre intention est de transmettre cet art martial français et de former la relève en donnant une formation de fort niveau qui mettra en avant les qualités de ces disciplines et partagera le bagage technique et pédagogique garantissant la pérennité de ces pratiques.

Valeurs morales apportées : L’Humilité, l’Honnêteté, le Respect, le Partage, la Persévérance, la Coopération, l’Intégrité, la Stratégie, la Créativité, la Confiance en soi…

Valeurs physiques apportées : Le Déplacement, l’Endurance, la Perception, l’Adaptation, l’Harmonie du développement (l’ambidextrie), la Coordination, les Réflexes, le Contrôle de soi, la Gestion de l’adrénaline, l’explosibilité, la Fluidité, l’Esthétique, la Vitesse, la Précision, l’Adaptabilité reptilienne au combat, le Dépassement de soi, la Connaissance de ses limites, le Renforcement musculaire…

Ce qui nous parait important c’est que la boxe française-savate, vue sous cet angle, apporte plus qu’un simple défoulement, c’est une très bonne préparation physique et mentale aux épreuves de la vie.

Ces cours de Boxe Française académique orientent le pratiquant vers la maitrise, l’enseignement et lui permettent d’accéder au contrôle de sa technique et de la technique des autres, le préservant ainsi des retours intempestifs de l’utilisation sans contrôle des différentes techniques.

PROGRESSION : l’évolution des « tireurs(ses) » est constante dans la mesure où il n’y a pas d’interruption de la cadence de la pratique.

Le contrôle des connaissances acquises est matérialisé par des « passages de grades ».

Ces tests effectués régulièrement et à tous niveaux de l’évolution sont récompensés par l’obtention de grades et au final par l’ouverture vers l’obtention de titres (compétition et/ou enseignement) avec pour objectif le rattachement à la filière formation proposée par notre fédération et l’obtention de diplômes qualifiants et éventuellement professionnels (CQP).

Le(a) tireur(se) commence par assimiler la technique de base dans toute sa complexité et ses principes fondamentaux qui contribuent à la rendre efficace (efficacité qui n’a plus à faire ses preuves).

Cette connaissance littéraire et aussi physique (que l’on peut contrôler dans des cours spécifiques : type « nomination » en shadow) se travaille sans contacts et doit aboutir à la connaissance du langage commun … c’est ce qui est estimé dans le NIVEAU BLEU du club Caméléon .

Il y a trois niveaux de CAMÉLÉON BLEU :

—–le premier degré correspondant à la connaissance des différentes techniques, de leurs variétés et de leurs particularités d’exécution sans opposition.

—–le deuxième degré correspondant à la connaissance de ces mêmes techniques exécutées en déplacement et de la particularité de ceux-ci dans leurs exécutions sans opposition.

—–le troisième degré correspondant à la connaissance de l’exécution fluide de ces différentes techniques en combinaisons toujours sans opposition.

Ce travail technique doit avoir pour mission d’être appliqué sur cibles fixes, puis sur cibles mobiles (coopératives puis non coopératives) et une fois maitrisé permet d’obtenir le NIVEAU VERT du club Caméléon .

Il y a trois niveaux de CAMÉLÉON VERT :

—–le premier degré correspondant à la connaissance des différentes techniques et de leurs particularités d’exécution sans opposition sur cibles fixes.

—–le deuxième degré correspondant à la connaissance de l’exécution fluide de ces différentes techniques en combinaisons toujours sans opposition sur cibles mobiles coopératives.

—–le troisième degré correspondant à la connaissance de l’exécution fluide de ces différentes techniques en combinaisons toujours sans opposition sur cibles mobiles non-coopératives.

Les connaissances du NIVEAU VERT sont requises pour permettre aux élèves en formation intéressés par la profession d’enseignant d’obtenir le « TITRE D’INITIATEUR » (première étape de la formation pédagogique) : sous la responsabilité et la direction d’un cadre (Moniteur, Professeur ou Maître) ses détenteurs sont habilités à animer des parties d’un cours…

Pour passer de l’opposition coopérative à la compétition (opposition non coopérative)  il faut bien connaitre les techniques fondamentales en situation d’opposition et cette connaissance permet d’obtenir le NIVEAU ROUGE du club Caméléon .

Il y a trois niveaux de CAMÉLÉON ROUGE :

—–le premier degré (compétence pour échanges codés) correspondant à la maitrise de la distance de frappe (attaque-défense) durant l’exécution fluide de ces différentes techniques en combinaisons sur adversaire coopératif.

—–le deuxième degré (compétence pour assauts à thèmes) correspondant à la maitrise de la distance de frappe (attaque-défense) durant l’exécution fluide de ces différentes techniques en combinaisons  sur adversaire non coopératif.

—–le troisième degré (compétence pour assauts libres) correspondant à la maitrise de la distance de frappe (attaque-défense) durant l’exécution fluide de ces différentes techniques en combinaisons et en opposition libre sur adversaire non coopératif.

Les connaissances du NIVEAU ROUGE sont requises pour permettre aux élèves en formation intéressés par la profession d’enseignant d’obtenir le « TITRE D’ASSISTANT » (deuxième étape de la formation pédagogique) : sous la responsabilité et les consignes d’un cadre (Moniteur, Professeur ou Maître) ses détenteurs sont habilités à enseigner des parties d’un cours…

Pour passer de l’opposition « en assauts » à la compétition en « combats » à volonté il faut bien être capable de contrôler la précision (en particulier la distance…) dans l’exécution des techniques fondamentales en situation d’opposition et cette capacité d’adaptation liée à la maitrise des techniques sautées permet d’obtenir le NIVEAU BLANC du club Caméléon .

Il y a trois niveaux de CAMÉLÉON BLANC :

—–le premier degré (compétence à gérer la distance de frappe dans un échange coopératif) correspondant, par l’usage des techniques sautées, à la maitrise  de la distance de frappe (attaque-défense) durant l’exécution fluide des techniques en combinaisons sur adversaire.

—–le deuxième degré (compétence à gérer la distance de frappe en assauts à thèmes) correspondant, par l’usage des techniques sautées, à la maitrise de la distance de frappe (attaque-défense) durant l’exécution fluide des techniques en combinaisons sur adversaire avec une thématique imposée.

—–le troisième degré (compétence à gérer la distance de frappe en assauts) correspondant, par l’usage des techniques sautées, à la maitrise de la distance de frappe (attaque-défense) durant l’exécution fluide des techniques en combinaisons et en opposition libre sur adversaire.

Les connaissances du NIVEAU BLANC sont requises pour permettre aux élèves en formation intéressés par la profession d’enseignant d’obtenir le « TITRE DE MONITEUR » (troisième étape de la formation pédagogique) : sous la responsabilité d’un cadre (Professeur ou Maître) ses détenteurs sont habilités à enseigner dans un club, à ouvrir un club et à l’animer (stages, passages de grades, etc.) préparant une évaluation fédérale (grade suivant).

Au dessus de ce niveau, le tireur parvient à gérer la pression et l’explosivité de ses coups. il sait comment « appuyer ses percussions » et , comme le niveau blanc, il sait gérer la distance et donc peut frapper sa cible à chaque coup, impliquant de la part du défenseur un contrôle, une esquive ou un blocage pour ne pas trop souffrir des effets de celle-ci. C’est le NIVEAU JAUNE du club Caméléon .

Il y a trois niveaux de CAMÉLÉON JAUNE :

—–le premier degré correspondant, par l’usage des techniques sautées ou pas, à la maitrise  de la  frappe aux appareils (compétence à gérer la pression de frappe sur cibles fixes).

—–le deuxième degré correspondant, par l’usage des techniques sautées ou pas, à la maitrise  de la  frappe aux appareils (compétence à gérer la pression de frappe sur cibles mobiles coopératives).

—–le troisième degré correspondant, par l’usage des techniques sautées ou pas, à la maitrise  de la  frappe aux appareils (compétence à gérer la pression de frappe sur cibles mobiles non coopératives).

Les connaissances du NIVEAU JAUNE sont requises pour permettre aux élèves en formation intéressés par la profession d’enseignant d’obtenir le « TITRE DE PROFESSEUR » (quatrième étape de la formation pédagogique) : sous la responsabilité d’un cadre (Maître) ses détenteurs sont habilités à enseigner dans un ou plusieurs clubs, à ouvrir un ou plusieurs clubs et à les animer (stages, passages de grades, etc.)…

Leur évolution à ce niveau peut être attesté au niveau fédérale par la réussite d’un test appelé « le Gant Jaune fédéral ». Ce niveau reconnu est requis pour se présenter au CQP-AS organisé par la fédération.

Au dessus de ce niveau, le NIVEAU ARGENT du club Caméléon correspond à l’exploitation de la technique avec les compétences des niveaux antérieurs (BLANC et JAUNE) mais en plus avec la connaissance du corps humain et de ces zones vulnérables.

Cette efficacité plus « chirurgicale » caractérise le CAMÉLÉON ARGENT. Il est capable d’utiliser en plus toutes les facettes de la technico-tactique lui donnant la capacité d’association des différentes techniques en  adaptation permanente aux problématiques d’opposition (défensives ou offensives) rencontrées.

Les connaissances du NIVEAU ARGENT sont requises pour permettre aux élèves intéressés par la profession d’enseignant d’obtenir le « TITRE DE MAÎTRE » (cinquième étape de la formation pédagogique) : Ses détenteurs sont habilités à enseigner dans un ou plusieurs clubs, à ouvrir des clubs et à les animer (stages, passages de grades, etc.). L’aboutissement de leur mission est de défendre et à faire évoluer la discipline… C’est un niveau de Maîtrise !

Pour les enfants au sein du club : Les cours de Boxe Française pour les moins de 14 ans sont au planning.

Les enfants (environ 6ans et +) seront amenés à découvrir et exploiter leur corps par des techniques similaires à la pratique adulte dans un contexte pédagogique de jeu où seul l’opposition coopérative (assaut) reste l’objectif. C’est par ce biais que l’enfant développera ces capacités de contrôle de la vitesse et de la précision dans le strict respect des règles et des partenaires.

La CANNE DE COMBAT

Résumé:
Cet art de combat Français repose sur l’apprentissage de la manipulation d’une arme en châtaignier de petite taille (125 grammes) et de dimension réduite (90 cm), la CANNE,  qui peut devenir dans les mains de qui sait la manier une arme redoutable d’efficacité.

Sa pratique (simple-canne ou double-canne) d’une grande beauté permet une expression technique et physique très intéressante.

Description:
La canne de combat est, de nos jours trop « confidentielle », mais elle reste un art de combat redoutable et une discipline martiale typiquement française associée au bâton de combat au sein de la Fédération de SAVATE-Boxe Française.

Associée historiquement dans les salles d’armes à l’escrime, la « CANNE FRANÇAISE » se pratique plus de nos jours pour le sport (jusqu’aux championnats du monde), pour l’auto défense pour son efficacité historiquement prouvée et surtout pour l’art.

Moulinets, feintes, voltes, fentes, techniques sautées, changements de mains, travaux chorégraphiques, sont autant d’exercices pour développer « l’aura » de percussion en quatre dimensions et obtenir avec précision une grande vitesse d’impact sur la cible choisie (tête, flanc, tibia…).

Les assauts (très ludiques) sont l’expression pure et artistique des « tireurs », de leurs intelligences, de leurs sens tactiques associés à leurs compétences physiques. Le but n’est pas d’exercer « la force » dans les coups mais plutôt de contrôler celle ci en développant autour de soi une carapace virtuelle de défense : c’est ce savoir que l’on appelle « le secret de la rose couverte ».

Très complète et aussi accessible à tous, cette discipline, qui associe la rapidité et l’agilité, peut se pratiquer en toute sécurité et apporte une vision essentielle des plans de frappe qui facilite l’approche de la manipulation des autres armes (bâton, double-canne, sabre, nunchaku, corde, chaîne…). Elle se pratique dans les écoles primaires dès l’âge de 6 ans.

 

Valeurs morales apportées : L’Humilité, l’Honnêteté, le Respect, le Partage, la Persévérance, la Coopération, l’Intégrité, la Stratégie, la Créativité, la Confiance en soi…

Valeurs physiques apportées : La Vitesse de déplacement, l’Endurance, la Perception, l’Adaptation, l’Harmonie du développement (l’ambidextrie), la Coordination, les Réflexes, le Contrôle de soi, la Gestion de l’adrénaline, l’Explosivité, la Fluidité, l’Esthétique, la Vitesse d’action, la Précision, l’Adaptabilité reptilienne au combat, le Dépassement de soi, la Connaissance de ses limites, le Renforcement musculaire…

La canne de combat, vue sous cet angle, apporte plus qu’un simple défoulement, c’est une très bonne préparation physique et mentale aux épreuves de la vie.

Les cours d’initiation (cours « académiques ») sont des cours permettant l’acquisition et le perfectionnement des gestes de base (gardes, déplacements) et des techniques fondamentales. Les cours de perfectionnement à la compétition (« technico-tactiques ») sont accessibles après l’assimilation des techniques fondamentales (niveau pommeau rouge), ces cours sont dispensés en cours privés pour passer de l’opposition coopérative (cours du planning) à la compétition.

Les cours enfants sont des cours dédiés aux moins de 14 ans (praticables aussi en famille). Ce sont des cours académiques et technico-tactiques spécialisés. Les enfants seront amenés à découvrir et exploiter leur corps par des techniques similaires à la pratique adulte dans un contexte de jeu où seule l’opposition coopérative (assaut) reste l’objectif.

C’est par ce biais que l’enfant développera ces capacités de contrôle de la vitesse et de la précision dans le strict respect des règles et des partenaires. La Canne Française est donc un instrument idéal pour, dans les milieux scolaires des CP aux CM2, réaliser notre « Projet Pédagogique » en Accompagnement éducatif.

 

Le HATHA-YOGA

Résumé:
Ce Yoga est une approche globale de la souplesse et du bien-être reposant sur la répétition d’exercices physiques de mise en tension des différents groupes musculaires du corps. Cette forme de chorégraphie de mouvements a pour mission la prise de conscience de ses limites sous le contrôle de la respiration et de la relaxation.

Description:
Le Hatha-yoga est un yoga dynamique (on y transpire) qui repose sur une suite de postures recherchées que l’on va améliorer de cours en cours. Sur une base musicale « cool », cette forme de chorégraphie pour laquelle le mouvement permet d’enchaîner les différentes postures, a plus d’importance à nos yeux que l’aboutissement postural figé (les asanas). Durant une séance de yoga, l’apprentissage respiratoire est naturellement développé (en sensations) par l’exercice du mouvement. En pratiquant nous nous sentons réchauffés durant la phase mobile de travail pour rechercher enfin cette sensation d’abandon du corps pendant la phase de relaxation. Sorti d’une séance, l’esprit est en harmonie avec le corps, l’élève pratiquant « son yoga » se sent plus jeune: un peu comme en état « d’éveil », les sens affûtés et entièrement ouvert au monde : il est prêt.

Valeurs morales apportées : la Persistance dans l’écoute de soi, l’Assouplissement de l’esprit, l’Action antistress, la Relaxation…

Valeurs physiques apportées : La Coordination, la Souplesse, le Contrôle de la respiration, la Fluidité des mouvements, l’Amplitude, la Relaxation…

Le STRETCH-ECART

Résumé:
Ces cours ont pour objectif de développer la souplesse et de rétablir l’équilibre entre le corps et l’esprit. Ces séances d’étirements s’effectuent à froid et sans l’usage d’aucune force. Apprendre à contrôler la respiration, apprendre à se détendre, à écouter et comprendre son corps, c’est ainsi que l’on parvient vite à une plus grande souplesse.

Description:
Cette nouvelle « méthode Léone » vous donne accès à la souplesse quel que soit votre état physique initial. Elle est née de recherches personnelles sur l’équilibre énergétique et s’appuie sur la physiologie et l’anatomie du corps humain. Pratiqués régulièrement, ces exercices d’étirement ont un effet relaxant et revitalisant en plus. Ils éliminent les courbatures et atténuent les problèmes de dos. Les exercices spécifiques et le contrôle de la respiration vous aideront à débloquer vos tensions, stabiliser votre métabolisme et installer le calme à l’intérieur et autour de vous. Accompagné d’un professeur expérimenté, vous apprendrez des mouvements d’assouplissement efficaces (les écarts ne sont plus réservés à une élite), vous corrigerez de mauvaises habitudes posturales et comprendrez les mécanismes physiques qui favorisent la détente.

L’intensité de ces séances est toujours surprenante. Mais ainsi vous prendrez conscience des possibilités de votre corps et libérerez votre esprit du stress quotidien. Ce travail est très utile pour la réalisation de performances dans les arts martiaux (ou équivalents…) : augmentation de la précision gestuelle et de la vitesse d’exécution.

Valeurs morales apportées : La Persévérance, le Respect des limites, l’Humilité, la quête du Dépassement de soi, l’Apprentissage du langage du corps, l’Action antistress, le Déblocage des tensions…

Valeurs physiques apportées : La Souplesse plastique, réalisation des écarts à froid, l’Effet relaxant, l’élimination des courbatures, la Réduction des problèmes de dos, la Correction des mauvaises habitudes posturales, l’Amélioration des performances gestuelles (Précision, Vitesse, Fluidité), le Renforcement musculaire…

 

Le CARDIO-BOXE

Résumé:
Le Cardio-boxe est une forme d’entraînement, un travail d’adaptation respiratoire à l’effort couplé à une mise en forme cardio-vasculaire progressive (idéal pour brûler un maximum de calories, entretenir et de transformer son corps).

Description:
Cette méthode de mise en condition physique est particulière à notre club (c’est une de nos créations aussi). A partir de la boxe pieds-poings nous avons créé différents modèles d’entraînements cardio ou cardio-technique dont le but, en apprenant à gérer son souffle, est de dépenser une saine énergie pour se mettre en forme. Il y a donc tous les avantages et aucun des risques liés aux sports de combat à pratiquer le Cardio-boxe. Sur un rythme musical choisi et évolutif, on travaille la technique avec un coach (très importante préparation pour les compétiteurs). Les techniques de boxe (simples au départ) servent de support au travail énergétique. Mission: comprendre et dompter son corps. Ici, on peaufine la condition, on apprivoise le souffle, on rééduque le corps et on sculpte sa plastique. Le résultat est garanti mais pas sans efforts de volonté, de régularité et d’endurance. C’est aussi une méthode d’auto-évaluation qui vise à contrôler la dépense énergétique par la respiration (on parvient très vite à puiser les calories nécessaires à l’exercice dans le stock des réserves naturelles de l’organisme et on s’affine à volonté). Ce type d’entraînement associé à un conseil diététique personnalisé permet sculpter son corps. Ces cours développent la technique (préparation physique), le contrôle du rythme respiratoire et peuvent même aider les fumeurs à lutter contre la dépendance au tabac. Par leur action antistress ces cours vous aideront aussi à retrouver un sommeil récupérateur (défoulement assuré).

Variantes :

Les cours de Cardio-technique effectués dans les travaux de préparation à la percussion utilisent un protocole d’adaptation respiratoire similaire mais exploitant des techniques ou des liaisons techniques plus évoluées.

Les cours de Cardio-canne utilisent ce principe d’adaptation respiratoire avec  des techniques de canne de combat pour la correction de la gestuelle et la préparation physique aussi.

Valeurs morales apportées : La Persévérance, la Résistance et l’Endurance à l’effort, la quête du Dépassement de soi, l’Apprentissage du langage du corps, l’Action antistress (défoulement)…

Valeurs physiques apportées : Endurance, la Coordination, la Précision, la Fluidité, le contrôle du geste, l’Organisation des dépenses énergétiques améliorées, l’Amincissement, le Renforcement musculaire…

 

Le SHADOWS-BOXING (« Savate Forme » ou « Adresse Française »)

Résumé:
Pratiquer la Savate-Forme, c’est apprendre à boxer sans opposition en musique. Cette discipline à la frontière entre les sports de combat et le fitness est ouverte à tous, même à ceux que toute idée de contacts dissuade. Elle est construite à partir de la gestuelle technique de la savate-boxe française chorégraphiée sur des musiques rythmées. Le Shadows-boxing est un entrainement à la gestuelle technique dont l’objectif est le contrôle des mouvements… s’il est effectué en groupe et sur base chorégraphiée cela devient de la Savate Forme.

Description:
Pratiquée de façon plus intense encore, le Shadows-boxing est un outil formidable pour le compétiteur : la répétition gestuelle des enchaînements de boxe française sous forme de chorégraphies rythmées par la musique affine la fluidité, l’équilibre et le contrôle de sa technique. C’est suite au Décret d’état de 1856 (~1860) proclamant l’interdiction des sports de combat en France, que les “amoureux” de la Boxe Française, voulant toujours s’entraîner, mettent au point ces exercices “gymniques” et lui donne le nom de “Adresse Française”. Et c’est en cette fin du XXe siècle, suite à un courant irrésistible en faveur de l’exercice physique, favorisé par l’accroissement du temps des loisirs, que renaît cette forme de pratique ludique en prenant son nom si elle est pratiquée en groupe : « La Savate Forme ». ces entrainements constituent un outil formidable pour toute une génération de sédentaires ou studieux qui redécouvre le bien-être physique et moral que procure un corps qui fonctionne bien. Le Shadows-boxing est accessible à tous, chacun trouvera dans l’exercice rythmé une finalité à sa pratique. Toutes catégories d’âge pratiquent cette discipline où il est possible de s’épanouir et de s’amuser tout en apprenant à se défendre sans recevoir le moindre coup. La Savate Forme, c’est aussi des rencontres nationales par équipes rassemblant de nombreux participants qui s’opposent dans une ambiance conviviale. Le jugement tient compte des qualités artistiques où la créativité et la synchronisation sont présentes. De plus, les pratiquants de Boxe Française se détournant de l’aspect contact de notre discipline (entraînements et compétitions) trouvent par ces rencontres de la Savate Forme matière à s’épanouir tout en restant au sein de la culture Boxe Française.

Valeurs morales apportées : L’Esprit de groupe, la Persévérance, l’Humilité, la Confiance en soi, le Dépassement de soi, la Mémoire…

Valeurs physiques apportées : L’Endurance, la Vitesse, la Coordination, la Force, la Souplesse, la synchronisation, le contrôle gestuel, le Renforcement musculaire…

 

Le WATA « Jeu du combat »

Résumé:
Le Wata est une méthode d’entrainement à l’exploitation de techniques d’opposition fondée sur le jeu, où l’objectif est d’approcher le plus possible mais progressivement de la réalité du combat de rue. L’esprit n’est pas de chercher à faire mal à l’autre, mais par un « jeu de touches », d’acquérir de nouveaux réflexes, d’amener une assimilation de la technique en douceur par des travaux d’opposition (lents au début puis évolutifs) adaptés aux compétences des pratiquants.

Description:
Le Wata est une façon différente de concevoir la pratique des arts martiaux et de l’opposition. Fondé sur des techniques pieds-poings où la seule limite d’exploitation est la biomécanique et l’imagination, l’objectif est d’amener le pratiquant à comprendre et à dompter son corps dans une situation d’échange. Le contrôle du rythme par la vitesse et le souffle permet d’avoir une pratique sans danger où le contact est modéré. L’apprentissage par le jeu permet de corriger  des réflexes défensifs liés à la peur et de les remplacer par des attitudes cohérentes en fonctions des différentes situations. Le Wata n’est pas un style martial mais une méthode d’entrainement permettant de s’épanouir dans des jeux d’échanges techniques codifiés où chacun peu se révéler dans toute son originalité.

Valeurs morales apportées : l’Humilité, le Respect, le sens de la Coopération, la Confiance en soi comme en l’autre, l’Imagination, la Créativité…

Valeurs physiques apportées : la Coordination, la Perception, l’Adaptation, l’Anticipation, la Visualisation, le Ressenti, la Proprioception, le contrôle du souffle et du geste, le Renforcement musculaire…

Les STAGES CHORÉGRAPHIQUES

Résumé:
Ces ateliers intéressent des petits groupes de personnes motivées et réunies l’espace d’un weekend ou d’une semaine, désirant se perfectionner en dehors des cours au planning. Par le biais de l’art martial et avec l’aide d’un chorégraphe de scènes de combat nous organisons régulièrement des démonstrations, des spectacles et des petits films-vidéos qui sont l’aboutissement de ces  travaux réalisés souvent durant les vacances.

Description:
Le chorégraphe élabore une mise en scène évolutive où toutes les expressions martiales avec ou sans armes (boxe pieds-poings, sabre, chaîne, nunchaku, bâton, épée, sabres lasers, etc.) sont possibles. Les petits groupes de travail, très motivés, réunis lors de ces stages de vacances, réalisent ces présentations en un minimum de temps et s’expriment à fond dans leurs travaux pour enfin réaliser leur vidéo.

Valeurs morales apportées : la Créativité, le Jeu de scène, l’Humilité, l’Adaptabilité, la Confiance en soi, la polyvalence…

Valeurs physiques apportées : la Capacité de cascadeur, la Souplesse, la Tonification du corps, la manipulation de différentes armes, la Coordination, la Perception, l’Adaptation…

 

Les COURS de combats aux Sabres lasers et STAGES CHORÉGRAPHIQUES « STAR WARS »

Résumé:
Cet art de combat « futuriste » repose sur l’apprentissage de la manipulation d’un sabre laser (type « master répliqua ») à des fins ludiques avant tout puis démonstratives ou cinématographiques. Sa pratique d’une grande beauté permet une expression technique et physique très stimulante, des échanges avec des fans de STAR WARS d’autres villes (comme Bordeaux, Clermont-Ferrand, Paris, etc.) et la réalisation de vidéos en stages chorégraphiques.

Vous pouvez suivre notre page Facebook : https://www.facebook.com/cameleonsabrelaser34/

Description:
Manipuler un outil, une arme de démonstration de cette qualité sans prendre le risque de l’altérer ou de se blesser, nécessite un apprentissage avec des armes de bois au départ. Les techniques initiées oscillant entre la manipulation de sabre et de canne de combat (voir de bâton) sont indispensables à maitriser pour permettre une opposition coopérative codée laissant s’exprimer le jeu créatif, la beauté gestuelle, la qualité visuelle de l’expression technique. Lors des cours et des stages de vacances, la réalisation de ces chorégraphies se fait pour le plaisir du rêve en un temps limité pour aller vers des échanges de qualité artistique pouvant conduire à la prise de vidéos et à leur traitement très « pro ».

Valeurs morales apportées : la Créativité, le Jeu de scène, l’Humilité, l’Adaptabilité, la Confiance en soi, la polyvalence, l’imagination…

Valeurs physiques apportées : la Capacité de cascadeur, la Souplesse, la Tonification du corps, la manipulation d’armes, la Coordination, la Perception, l’Adaptation…

La SAVATE-DEFENSE de RUE

Résumé:
Il s’agit d’entraîner les pratiquants à ne pas penser en phase de combat mais à réagir le plus vite possible en stimulant leurs facultés d’autodéfense « reptilienne ». A chaque entrainement, par la formation martiale gymnique, par l’apprentissage des techniques de mains collantes (tai chi hard), par l’apprentissage des techniques de lutte parisienne et du chausson marseillais, ils prendront conscience de leur vulnérabilité et du danger vital encouru lors d’une agression : l’objectif étant de s’adapter à toutes situations.

Description:
La pratique de la « défense-de-rue », dans notre club, ne peut pas se concevoir en termes d’apprentissage mémoire. Toute technique faisant référence à un apprentissage classique (type de chorégraphie codée pour « faire face » à une situation donnée), il faut être honnête, n’a presque aucune chance de servir en situation de défense de rue. Ce type d’enseignement ne prend jamais en compte l’imprévisibilité des situations rencontrées. De plus, ce qui peut vous sortir d’affaire (en cas de passage à l’acte forcé), ce ne sera jamais une technique issue de votre mémoire centrale et faisant appel à la raison, la réflexion ou toute considération émanant d’une analyse réalisée par le cerveau supérieur. Ce sera en réalité une action « réflexe » c’est à dire l’action la plus rapide possible issue d’une boucle spinale : c’est « le cerveau reptilien »qui en sera la source et non le cerveau supérieur. Prenons, par exemple, le cas d’une chute simple : Même si vous apprenez un nombre incalculable de contrôle de chutes, lorsque surviendra l’inattendu, instant de la chute, votre cerveau n’aura pas le temps d’y faire référence. C’est le corps qui adoptera tant bien que mal l’action la mieux appropriée à votre sécurité. C’est le « cerveau de la survie » qui appliquera instinctivement (sans participation d’une quelconque intellectualisation de la part du cerveau dit supérieur) la méthode et la technique la plus appropriée à la situation donnée. C’est à ce cerveau que notre méthode s’adresse. Dans nos cours (savate et canne), nous apprenons à le stimuler le pratiquant en lui donnant la possibilité de s’exercer régulièrement (il faut affûter ses armes naturelles par nos méthodes) : c’est de l’entraînement à l’adaptation.

L’autodéfense est comparable à une partie d’échecs rapide (Blitz), avec en plus, un effet de surprise qu’il ne faut jamais négliger. Chaque partie est différente, imprévisible, et peut nous mener tout droit à «l’échec & mat » si nous sous estimons notre (ou nos) adversaire(s). Il faut savoir que tout peut toujours arriver dans de telles circonstances et il faut savoir rester très humble. Se considérez toujours comme des débutants et pas comme des héros. Mettre toutes les chances de votre côté en évitant certaines situations et certaines erreurs (horaires, trajets, alcool, excitants divers…). Vous aurez toujours plus de possibilités si vous restez éveillés et maître de vos facultés.

Rappels et Descriptions :

• la formation martiale gymnique (FMG) Il s’agit d’un entraînement qui fait appel à des compétences gymniques type roues, roulades et autres acrobaties, associé à une formation chorégraphique impliquant les arts martiaux et l’usage des armes. Cette « gymnastique acrobatique de combat» est très tonifiante pour le corps et fait travailler tous les muscles. L’ambiance y est simple, chacun faisant pour le mieux en développant ses performances et ses sensations pour la réalisation se performances hors du commun.

• la lutte parisienne Il s’agit d’initier le pratiquant aux techniques de saisies, projections, clés, etc. qui faisaient parties des systèmes de défense développés à partir du XVIIème siècle que l’on a appelé par la suite : la lutte parisienne.

• le chausson marseillais Il s’agit d’adaptation des techniques de percutions, projections, clés, etc. utilisés avec les pieds en exploitant plus de deux appuis par l’ancêtre de la capoeira : le chausson marseillais.

• les mains collantes Il s’agit d’une technique issue du tai chi dans sa version martiale, et dont l’objectif est le développement d’une sensibilité proprioceptive évoluée, permettant au contrôle des frappes de poings, les clés et les projections.

Valeurs morales apportées : l’Humilité, l’Adaptabilité, la Lucidité, la Confiance en soi …

Valeurs physiques apportées : la Capacité réflexe, la Souplesse, la Tonification du corps, la Coordination, la Perception, l’Adaptation, l’Anticipation…

Le PENCHAK SILAT et LA SELF-DEFENSE

Résumé:

Ollivier Stanislas.

Pratiquant de multiples arts martiaux depuis 2009, il a développé sa connaissance dans les disciplines suivantes :

  • Tai-chi
  • Viet-vo-dao
  • Taekwondo
  • Karaté
  • manipulation d’armes traditionnelles
  • kyusho (art des points vitaux)
  • sabre laser

Stanislas nous a rejoint car c’est un passionné aussi dans son domaine.

Il peut vous guider pour entretenir votre santé et vous faire évoluer du point de vue développement personnel.

Son cursus sportif l’a amené à faire partie de l’équipe de France d’arts martiaux vietnamiens en 2012.

Ses aptitudes lui ont permis d’accéder au championnat du monde, au Vietnam, où il s’est classé troisième.

Il détient un diplôme de Moniteur d’arts martiaux dans sa branche où il a été reconnu ceinture noire 1er degré AFR – ASPTT et Professeur de Penchak Dilat – Self défense de l’Académie Franck Ropers dont il est un représentant..

L’objectif de ce cours est de permettre à tous d’apprendre comment se défendre efficacement, en très peu de temps, sans condition physique particulière enutilisant une méthode « urbaine et réaliste », applicable en situation de stress.

Stanislas vous prendra sous sa houlette et vous intégrera dans la communauté de pratiquants passionnés et avec un esprit d’ouverture il vous donnera avec générosité un enseignement de qualité.